logo hacking health lyon

JOUR 1 DU HACKATHON : CONFERENCES ET RENCONTRES

Le vendredi 1er décembre signe l’ouverture du Hacking Health Lyon édition 2017 à la Faculté de Médecine Lyon-Est ! C’est parti pour 3 jours de réflexion, de prototypage, d’idées, de présentation et d’innovation.

9 h : le Hacking Health Lyon ouvre au public à travers une série de conférences. L’accueil des premiers auditeurs et conférenciers se déroule dans une ambiance bouillonnante. L’intervention de Medhi Benchoufi ouvre la journée qui verra défiler 26 allocutions, 5 ateliers et 28 speakers.



intervention Medhi Benchoufi

Innovation en santé, santé et territoire, enjeux nationaux… La matinée est ponctuée de réflexions intenses et d’échanges constructifs. Ce déroulé matinal accueille plus de 80 participants venus converser avec nos conférenciers.

Le temps de pause de midi offre l’occasion aux participants et intervenants de discuter autour des sujets abordés.

L’après-midi reprend avec trois ateliers simultanés. Finances, technologies, données… Les sujets autour de la e-santé sont vastes et complexes. Nos intervenants ouvrent le débat et questionnent les participants sur l’importance de l’intégration des paramètres annexes au développement de nouvelles solutions de santé.

atelier retour d'expérience HHLYON

Les deux ateliers suivants présentent d’un côté les retours d’expériences des entreprises qui évoluent dans le domaine et de l’autre, les retours d’expériences des projets développés lors de la première édition du Hacking Health Lyon. Les speakers présentent le chemin parcouru depuis la concrétisation de leur idée. Ils prodiguent également des conseils pour mieux vivre son développement et accélérer sa croissance.

À 17 h, le cycle de conférences prend fin pour laisser place à la cérémonie d’ouverture du Hacking Health Lyon 2017 ! Tous les participants se retrouvent dans le grand amphithéâtre de la Faculté pour écouter le médecin et auteur Guy Vallancien exposer ses idées autour de la e-santé et de l’humain augmenté. Son discours, ponctué d’histoires drôles, fait mouche. L’assemblée est captive, les questions fusent et l’échange est rythmé.

Hackaton

 

17 h 45, vient le moment de démarrer le hackathon avec un Ice Breaking retentissant ! Luc Sirois, co-fondateur du mouvement Hacking Health et Gérald Comtet, directeur du Cluster i-Care occupent la scène et lancent les festivités. L’échange dynamique permet de relaxer l’assistance et de commencer le week-end d’innovation sous les meilleurs auspices.

Une fois l’assemblée galvanisée, les 23 porteurs de défi viennent présenter leur idée sur scène. Les jeunes orateurs disposent de 1 minute pour présenter leur problématique et convaincre les participants de les rejoindre. Les sujets sont vastes : information, déplacement, suivi, diagnostic, reconnaissance, accompagnement, sensibilisation… De nombreuses solutions ne demandent qu’à être trouvées pour aider aussi bien le patient que le soignant, l’aidant que le citoyen.

porteur de défi HHLYON

Après les pitchs de présentation, il est temps pour les participants de rencontrer ceux qui vont les aider ! Et le cru 2017 est prolifique : 35 coachs sont venus aider les équipes tout au long du week-end. Professionnels de santé, juristes, coachs, communicants, patient expert, innovateurs, technologues… Les spécialités sont nombreuses et indispensables à l’avancée des projets.

La soirée de lancement se transforme en match making. Les participants du hackathon partent à la rencontre des porteurs de défis pour intégrer leur équipe. La rencontre se fait autour d’un verre dans le CROUS de la Faculté afin de favoriser les rencontres informelles.

Après un moment fort en émotion, 10 projets trouvent des personnes motivées. Les shortlistés sont prêts à développer leur innovation jusqu’à dimanche.

Une fois constituées, les équipes vont s’enregistrer et s’installer dans une salle dédiée qui deviendra leur espace de travail. De 21 h à 23 h, le travail commence déjà avec les premières idées qui fusent, les premiers post-its qui se remplissent, les premières solutions qui se dessinent.

Puisqu’il faudra garder de la force pour les prochaines 48 h, tout le monde quitte le bâtiment à 23 h.

Rendez-vous demain pour commencer les choses sérieuses !

JOUR 2 : PREMIERS ESSAIS

Le samedi 2 décembre démarre tôt pour les équipes récemment constituées. La journée débute à 8 h pour les plus motivés et se poursuivra jusque tard dans la nuit.

Parce que le Hacking Health Lyon prend soin de ses équipiers, tout le monde peut venir prendre son petit déjeuner pendant la matinée dans un bâtiment de la Faculté de Médecine Lyon Est. Nourrissant et traditionnel, le premier repas de la journée comble les équipes.

salle de travail HHLYON

Le matin voit défiler un va-et-vient ininterrompu dans les couloirs de la Faculté. Les équipes croisent les étudiants, les coachs, l’organisation, les conférenciers et les observateurs dans une ambiance studieuse d’un côté comme de l’autre. Les brainstormings évoluent, les murs sont couverts de textes et les post-its remplissent l’espace disponible. Passé le cap de la présentation du défi à toute l’équipe, il est temps de réfléchir à une solution. Le début de journée voit s’afficher les questions fondatrices : à qui s’adresse-t-on ? Comment relever le défi ? Quelle technologie utiliser ? Où l’appliquer ? Peut-on le développer à grande échelle ? Comment être sûr que la solution plaira au public ? Quelles sont les priorités ? Telles sont les interrogations qui s’échappent d’une conversation à l’autre. Entre remise en question et décryptage des solutions possibles, les cerveaux s’échauffent. Il est temps de faire une pause !

brainstorming HHLYON

Si le repas de midi au CROUS offre un moment de relaxation, les équipes restent soudées et avancent dans leur réflexion au-dessus de leur assiette. Lorsqu’ils se rencontrent entre équipes, les participants échangent sur leurs idées, leur solution et les possibilités qu’ils développent. C’est le moment idéal aussi pour les coachs de rencontrer et d’épauler ceux qu’ils n’ont pas pu voir auparavant.

Après la pause déjeuner, les hackeurs repartent travailler ! Le processus de réflexion avance et une solution unique commence à se dessiner dans leur esprit. C’est parfait puisqu’à 16 h, il est temps de se préparer pour son pitch de dimanche ! Tous les groupes passent un par un devant une sélection de coachs et d’organisateurs pour présenter leur projet. Cette première communication leur permet de recentrer leurs idées, de sélectionner celle à développer et de trouver le bon moyen pour le faire. Rassurés ou perturbés, les participants regagnent leur QG et avancent dans la concrétisation de leur solution.

À 20 h, il est temps d’aller recharger les batteries. Le dîner fait honneur à l’esprit hackathon. Au menu : pizza et bière ! Encore une fois, rien ne perturbe les équipiers qui continuent à discuter de leur projet.

apéro HHLYON

Si tout le monde rejoint son espace après avoir mangé, seuls les plus courageux resteront la nuit à travailler sur la réalisation du projet. Quelques développeurs, porteurs de défi ou professionnels de santé resteront jusqu’au petit matin à la Faculté.

JOUR 3 : C'EST L'HEURE DE GLOIRE !

8 h : tous les participants et organisateurs se retrouvent pour partager un petit déjeuner canadien à base d’œufs brouillés, de bacon et de pancakes. Ces nutriments donneront des forces aux équipiers pour aller jusqu’au bout de leur idée.

Une fois le petit-déjeuner digéré, on retourne dans les salles pour la dernière ligne droite. Au programme ce matin : création des présentations, préparation des mises en scène et ultimes retouches.

De 10 h à midi, un deuxième passage devant le jury de préparation permet de valider son idée et de travailler son pitch. Les équipes sont regonflées à bloc pour achever le travail du week-end avant 13 h. Parce qu’à 13 h, il faut rendre sa présentation à l’équipe organisatrice ! Le temps presse, les esprits s’échauffent, les PowerPoint se fignolent et les présentations se chronomètrent.

À 13 h, c’est l’heure de rendre sa présentation finale ! Les couloirs de la Faculté se remplissent de participants en pleine course. Stressés à l’aller, on les retrouve soulagés sur le chemin du retour.

Le gros du travail étant derrière eux, les participants peuvent souffler et profiter de leur déjeuner. Quand certains mobilisent leurs dernières forces pour le pitch, d’autres accusent la chute d’adrénaline et rechargent les batteries.

Les deux heures restantes avant la cérémonie de clôture serviront à construire ou à finaliser son exposé. Celui-ci ne doit pas dépasser les 3’30, il est donc important de ne conserver que l’essentiel pour faire passer un message clair et convaincant auprès des jurés.

ice-breaking HHLYON

Au milieu d’après-midi, tout le monde se retrouve dans l’amphithéâtre du bâtiment pour participer avec Luc Sirois et Gérald Comtet aux festivités de fin de hackathon. Un petit Ice Breaking permet de prendre la température et de relaxer tous les participants. Le jury composé de 13 professionnels se présente ensuite à l’assemblée.

Le Hacking Health Lyon se déroulant en même temps que le BHI de Berlin et le Hacking Health de Santa Catarina au Brésil, il était donc tout naturel que Luc Sirois connecte les trois communautés pour un temps d’échanges et de rires.

Après la détente, place au moment crucial ! Les 10 équipes présentent leur solution au public et aux jurés. Pendant le week-end, les défis numérotés ont trouvé des noms. Les projets se présentent comme ceci :

Familien propose de garder le lien entre un enfant et un parent hospitalisé à travers un objet connecté en forme de chat.

Kine Muco est un projet qui vise à accompagner l’enfant atteint de mucoviscidose lors de ses déplacements. La solution veut faciliter la localisation d’un kinésithérapeute spécialisé dans les techniques respiratoires.

Mobilité pour tous, le projet de transport sanitaire s’adresse à tous les publics immobiles pour un temps ou pour longtemps à trouver un conducteur à proximité.

Allerte-toi vise à sensibiliser l’enfant autour de son allergie. À travers un livre pédagogique et son application, l’équipe utilise la réalité augmentée pour responsabiliser les plus jeunes.

Kadidoc cherche à faciliter la compréhension des informations médicales par les malades et la communication entre soignant et patient.

VISAS a été pensé dans le but de sortir les personnes âgées de leur isolement à travers un guichet unique et le développement d’un réseau bénévole.

DIA intelligent veut suivre le patient atteint de diabète de type 2 non insulino-dépendant dans son traitement. Jeux, conseils et contacts permettent aussi bien au malade de suivre sa maladie qu’au médecin de conserver les données du patient dans un dossier nomade.

Hospimap consiste en une borne intelligente disposée dans les hôpitaux pour accompagner le patient dans son parcours à travers les couloirs du centre de soins. Info sur son lieu de rendez-vous ou plan des services, la borne connectée aide le patient à s’y retrouver.

Dermopik s’adresse aux personnes atteintes de dermatite atopique. L’application prévient, soutient et accompagne les patients dans le traitement et la gestion de leur maladie de peau. L’accent du projet a aussi été mis sur la communication avec le #GRATTETONPOTE

Pour finir, Pamel.IA est une application dont l’objectif est de scanner la peau pour détecter un mélanome. En photographiant ses grains de peau, l’utilisateur est en mesure de recevoir un semi-diagnostic réalisé grâce à l’Intelligence Artificielle en quelques instants.

Après ce grand tour de piste où tous les protagonistes se sont prêtés au jeu du pitch final, il est temps pour le jury de délibérer et de choisir à qui seront remis les 5 prix.

HOSPIMAP lauréat HHLYON

Les jurés ont tranché, les lauréats sont désignés :

Familien sort grand gagnant avec le Prix Médico-Social et le Prix Coup de Cœur

Hospimap est salué avec le Prix Esprit Start-up

Kines Muco rafle le Prix Sanitaire

Allerte-toi a été remarqué et gagne le Prix Émergence

Après une cérémonie forte en émotion, tous les participants au hackathon, qu’ils soient équipiers, porteurs de défi, observateurs, coachs, jurés ou partenaires, échangent autour d’un verre. Les innovations développées durant le week-end promettent de belles réussites ! 

Un dernier verre partagé par tous, signe la fin du Hacking Health Lyon 2017.

On vous donne rendez-vous l’année prochaine !

Hacking Health#2

Pour retrouver les photos et vidéos du week end c'est ici !