CONTEXTE ET ENJEUX

L’innovation, mais aussi d’autres facteurs comme les réformes des modes de financement ont largement contribué au déploiement des technologies de l’information et de la communication au sein du système de santé français. Dans le cadre du Programme de Recherche sur la Performance du Système de Soins (PREPS), la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) a lancé, en 2012, un appel d'offre spécifique pour évaluer la création de valeur dans les établissements de santé, par l’usage des systèmes d’information de production de soins (SIPS). Le programme d’évaluation proposé par la DGOS intègre des impacts :

  • plutôt traditionnels comme l’impact de l’informatisation sur la qualité des soins
  • inattendus comme l’impact sur les conditions de travail, rarement évoqué
  • difficilement calculable comme l’efficience économique et opérationnelle, souvent évoquée dans la rédaction de projets mais jusque-là jamais démontrée en termes de résultats.  

L'objectif du PREPS est de développer des méthodes d'évaluation de la création de valeur par l'usage des SIPS, de tester ces méthodes dans un grand nombre d'établissements de santé et d'obtenir in fine un cadre de référence pour l'évaluation de l'impact des SIPS sur le système de soins.

Deux consortiums ont été retenus dans le cadre du PREPS, qui se déroule sur la période 2012 – 2017 :

  • le consortium "Evaluation en Systèmes d'Information de Santé" e-SIS
  • le consortium "Groupe de Recherche sur l'Impact des Systèmes d'Information" GRESI
 

PRÉSENTATION DU CONSORTIUM E-SIS 

Le projet « Evaluation en Systèmes d’Information de Santé» e-SIS se propose de relever le défi de cette évaluation à travers le parcours de soins du patient et de construire des méthodes d’évaluation en investiguant sur la base de 5 axes de recherche :

- Deux axes (axes 1 & 2) se focalisant sur l’impact des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) sur la qualité de la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques, plus précisément lors des consultations hospitalières et de la prise en charge à domicile. L'axe 1 évaluera également la communication médicale de l’hôpital avec son environnement afin de garantir au patient un parcours fluide de prise en charge (acteurs de la ville et autres établissements). Il s’agira de travailler sur les flux d’information entrants et sortants de l’établissement et de l’usage des systèmes d’information pour les gérer au mieux. Les axes 1 et 2 seront qualifiés d’axes applicatifs et prendront en compte les externalités liées aux SI.

- Deux axes (axe 3 & 4) dédiés l’un à l’étude des corrélations entre niveau d’informatisation de l’hôpital et les résultats de performance des institutions en s’appuyant notamment sur les bases institutionnelles disponibles et l’autre consacré à l’évaluation des capacités à utiliser les informations générées par ces technologies pour le pilotage stratégique des établissements de santé. Les axes 3 et 4 seront qualifiés d’axes méthodologiques transversaux.

Les partenaires du projet sont :  

  • Etablissement porteur du projet : Logo-centre-leon-berard-RVB
 
  • Coordination du projet :
  • Equipes de recherche :

RESULTATS 

Les résultats produits par les équipes de recherche du consortium e-SIS vous intéresse ? Rendez-vous sur le site internet du PREPS SIPS pour accéder aux articles, présentations power point et posters présentés dans les différents congrès auxquels les équipes ont participé.

Ces résultats établissent clairement un impact positif de la numérisation sur la performance et l’efficience des systèmes de santé. Ces travaux figurent d’ailleurs dans le dernier rapport de la Cour des Comptes sur la Sécurité Sociale (p355).

Les équipes de recherche du PREPS "Evaluation en Systèmes d'Information de Santé" ont présenté leurs résultats de recherche lors d'un séminaire le mercredi 5 octobre 2016, à Lyon.

programme-preps-20161005